L`Homme en marche n°2
Feu Fluide
L`Apparition
Fusion

 

Eléments biographiques

Francis Guyot
 

Francis Guyot est né le 16 Février 1949 dans la Vienne.

 

Dès son enfance, dans l’atelier de son père, menuisier ébéniste à Poitiers, Francis Guyot est initié à l’amour du bois.

Il découvre, en le travaillant, son charme et ses secrets qui lui révèleront sa vocation future. Il sculpte depuis l’âge de 14 ans.

 

Après avoir fait ses études de médecine à l’université de Poitiers, il a été médecin de campagne, à Targé dans la Vienne, pendant 25 ans.

Durant tout ce temps il n’a pas cessé de sculpter, et depuis l'année 2001, il a abandonné totalement la médecine pour se consacrer à la sculpture.

Francis Guyot est cité dans le Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains de Jean Pierre Delarge, aux Edition Gründ à Paris (mars 2001) :
« Il sculpte le bois, en formes élémentaires, l'œuf ouvert qui montre son jaune ou les tranches de pastèques qui sont comme des quarts de lune. Les veines du matériau s'inscrivent dans la simplicité de l'œuvre. Il ajoute à des formes non figuratives, à la Miro parfois, des pattes qui leur donnent des allures ludiquement étranges » (page 532).
Francis Guyot est nommé au grade de chevalier dans l'ordre des «Arts et des Lettres » en juillet 2011.

 

 

Voir la biographie de Francis Guyot

« C'est ma vie, »

Fils de menuisier, l'outil est depuis mon enfance le compagnon de ma vie. Je m'en sers, il me soumet, je le modifie, il me perfectionne pour arriver au fil des jours et des années à un couple indissociable.

Cette osmose est le support, le moteur de l'acte créateur sans quoi rien ne peut se produire.

C'est le métier !

Celui-ci permet, peu à peu, de traduire la problématique de l'expression et d'arriver à son jaillissement matérialisé par l'œuvre. Le doute est permanent... Mais le travail, l'ascèse, sont le support de la certitude.

La communion entre l'esprit et le métier permet une gestation tantôt douloureuse, tantôt joyeuse, toujours tourmentée, pour une naissance remplie de bonheur.

C'est le moment sublime qui rapproche de Dieu. C'est l'image idéale, véritable liberté, instants intenses entre l'homme et la spiritualité matérialisée dans l'œuvre...

« Le Baiser », « la Femme », « les Amants »,
« la Misère », « la Danse », « la Crucifixion »,
« la Mort », « la Pietà ».

C'est la vie.

Ce sont mes sculptures.

Francis Guyot

 

 

* Pour vous renseigner sur les œuvres disponibles à la vente et sur les prix, merci de : Nous contacter