Expositions personnelles et réalisations depuis 12 ans :

1992 >Exposition au Conseil Régional de Poitiers.

1994 >Exposition à la Maison du Poitou-Charentes à Paris. >Commande et réalisation du lutrin de la cathédrale de Poitiers.

1995 >Exposition à la Maison de la Culture de Saint-Maixent. >Invité d'honneur au Salon de Châtellerault

( à cette occasion : édition d'une plaquette préfacée par Claude Aumon ).

>Exposition au Conseil Général de la Vienne.

1996 >Exposition au laboratoire « Roche " à Neuilly sur Seine.

>Présence pendant 1 mois des sculptures de F. Guyot sur les plateaux de France 3-Limoges.

>Achat de la sculpture intitulée : « Atlantique « par la région Poitou-Charentes.

1997 >Exposition, Galerie 26 Paris avenue Matignon, intitulée « le Bois en Mouvement ».

>Commande et réalisation d'une sculpture monumentale intitulée : « Le Pellerin » pour le lycée Saint Jacques de Compostelle à Poitiers.

1998 >Conception et réalisation du coeur de la cathédrale de Poitiers, de la cathèdre et de l'ambon.

1999 >Exposition à la galerie Montgaultier à Poitiers.

>Exposition Galerie 26, Paris place des Vosges: « Lutins et Chimères ».

2000 >Septembre: Exposition au Musée de Loudun Espace Sainte-Croix: 90 sculptures, rétrospective.

>Novembre :Exposition dans les entrepôts Chaveneau-Bernis.

Réalisation pour l'entreprise d'une sculpture intitulée : « Net Work ».

2001 >Janvier :Exposition dans les locaux de Groupama Centre Atlantique à Niort et réalisation d'une sculpture « Le Village », pour le hall de l'entreprise.

>Juin :Edition d'un catalogue intitulé : « Des nouveaux mondes ...au monde nouveau ! » sur les presses de Groupama. Conception plaquette, texte : Claude Aumon. Scénographie, photos : Daniel Guillé. Tiré à 2000 exemplaires constituant l'édition originale.

> Exposition de la Galerie Montgaultier à Royan.

>Réalisation du premier volet du diptyque « L'Homme en Marche», qui est placé dans le hall du Conseil Général de la Vienne.

 

« C'est ma vie, »

Fils de menuisier, l'outil est depuis mon enfance le compagnon de ma vie. Je m'en sers, il me soumet, je le modifie, il me perfectionne pour arriver au fil des jours et des années à un couple indissociable.

Cette osmose est le support, le moteur de l'acte créateur sans quoi rien ne peut se produire.

C'est le métier !

Celui-ci permet, peu à peu, de traduire la problématique de l'expression et d'arriver à son jaillissement matérialisé par l'œuvre. Le doute est permanent... Mais le travail, l'ascèse, sont le support de la certitude.

La communion entre l'esprit et le métier permet une gestation tantôt douloureuse, tantôt joyeuse, toujours tourmentée, pour une naissance remplie de bonheur.

C'est le moment sublime qui rapproche de Dieu. C'est l'image idéale, véritable liberté, instants intenses entre l'homme et la spiritualité matérialisée dans l'œuvre...

« Le Baiser », « la Femme », « les Amants »,
« la Misère », « la Danse », « la Crucifixion »,
« la Mort », « la Pietà ».

C'est la vie.

Ce sont mes sculptures.

Francis Guyot